estienne d'orvesDans la ville d’Orange située dans le Sud de la France, la municipalité a pris la décision de changer le nom de deux rues qui portaient le nom de personnalités communistes.

Jusqu’à présent le quartier la Tourre portait le nom d’anciens représentants communistes Maurice Thorez et Jacques Duclos. Or, le maire de la ville a décidé de débaptiser deux rues portant leurs noms.

Hasard ou coïncidence, ce vote a provoqué la colère de l’opposition communiste. Cependant, le maire a maintenu son choix en choisissant deux résistants qui se sont battus pour la France durant la Seconde Guerre Mondiale : Brossolette et Honoré d’Estienne-d’Orves (photo ci-contre).

Pour calmer les esprits, les noms des anciennes rues ont été conservés sur les nouvelles plaques.