cimetière saint -pierreLa période de la Toussaint est supposée être un moment de recueillement pour les familles. Or depuis quelques temps, le cimetière Saint-Pierre de Marseille est victime d’un étrange phénomène : le vol de fleurs.

Depuis la découverte de ces larcins, la ville de Marseille a décidé de faire appel aux policiers municipaux pour effectuer des rondes et surveiller les allées et venues des visiteurs. Le but est de dissuader les malfaiteurs de commettre leurs méfaits en faisant « gratuitement leurs courses » sur les sépultures du cimetière.

Cependant, les fleurs ne sont pas les seuls articles de convoitise. Une famille a vu la tombe d’un de leurs proches profanée après le vol d’un livre et de lettres en bronze.