borne interactive dans les cimetières à marseilleLa Cité Phocéenne, pionnière dans l’usage des technologies ? Apparemment, oui. Les autorités locales se sont lancées dans la localisation des sépultures dans les cimetières. L’objectif est de permettre aux visiteurs de gagner du temps lorsqu’ils doivent rechercher le lieu de repos d’un proche ou d’une personnalité.

Optimiser les recherches

Les cimetières ne sont pas un lieu toujours faciles à appréhender pour le visiteur lambda. Pour l’aider, la ville de Marseille a décidé d’installer des bornes interactives qui comportent un système de cartographie. Pratique à utiliser, cette technologie est déjà utilisée pour se repérer dans les centres commerciaux.

Les autorités locales ont ainsi voulu montrer que Marseille savait être en avance sur son temps même dans des domaines aussi particuliers que le funéraire. Du coup, la ville est la première grande ville française à avoir mis en place un tel dispositif au cœur des différents cimetières dont elle a la charge. Rappelons que celui de Saint-Pierre représente à lui tout seul près de 65 hectares. De quoi se perdre facilement dans les allées.

Quelques chiffres

Un tel projet demande du temps et des ressources humaines. En premier lieu, il a fallu compter le nombre de concessions et recenser les quelques 146 000 défunts. Puis, il a fallu créer une codification spécifique pour la gestion informatique.

Pour l’instant, deux cimetières sont équipés en bornes interactives, Saint-Pierre et Mazargues. Mais son développement est loin d’être déterminé. Il est prévu que la création de nouvelles bornes puis à terme la possibilité de recevoir des SMS afin de dénicher les tombes de personnalités connues.